Le détail du port Kirkwall - îles Orkney

Port de Kirkwall - îles Orkney

Un grand archipel qui prolonge le territoire écossais et donnant sur le large : plus de soixante-dix îles, dix-sept d'entre elles inhabitées, et toutes différentes les unes des autres. C'est la première information que les atlas donnent sur les îles Orkney, qui sont rebaptisées Orcades dans les annales italiennes. Présentées de cette façon, elles semblent être une terre assez inhospitalière, ce n'est en réalité absolument pas le cas des Orkney et en particulier de Kirkwall, leur ville principale et l'une des escales les plus importantes de tout le Nord de l'Écosse. Ces îles sont pacifiques, tranquilles et offrent surtout un panorama absolument splendide, qui réunit les caractéristiques des Highlands, qui ne sont pas loin, et les traditions des pays de la mer du Nord de l'Écosse. La majeure partie de l'histoire des Orkney n'a jamais été écrite parce que tous les faits dramatiques qui ont conditionné le territoire écossais se sont, en quelque sorte, déroulés loin de là. Mais la chose la plus intéressante à savoir à propos de la composition de cet archipel est sans aucun doute sa genèse : les importantes découvertes de fossiles ont démontré que le bras de mer qui sépare les îles étaient en réalité, il y a quelques milliers d'années, un grand lac d'eau douce. Les tremblements de terre, ou au moins le tassement géologique a abaissé le sol jusqu'à faire confluer le lac avec l'Océan et à entraîner la création de cet archipel.
 

Mais les îles Orkney s'enveloppent également d'un certain mystère à propos de leur civilisation : c'est l'exemple donné par des villages comme Skara Brae, ou par des symboles mystérieux comme Ring of Brodgar, un cercle de pierres qui pourrait être un parcours rituel, une carte ou une forme extrêmement ancienne de respect religieux. Les vestiges de civilisations postérieures sont également très nombreux dans tout l'archipel : Broch of Gurness et Midhowe sont deux des premières forteresses authentiques construites par l'homme en Europe. Leur témoignage à ce sujet est vraiment fascinant.

Les Orkney, contrairement au reste de l'Écosse, ont été fortement influencées surtout par les civilisations scandinaves et en particulier par la civilisation norvégienne. Les traces du passage des populations vikings sont également très claires et sans équivoque : beaucoup de noms de villages ont une consonance absolument norvégienne, mais il y a aussi la cathédrale de Saint-Magnus qui est consacrée au seul martyr de l'archipel, Magnus Erlandson, dont le nom trahit ses origines vikings et dont les reliques sont conservées à l'intérieur du temple religieux. Il y a deux musées qui renferment beaucoup de témoignages et de vestiges concernant le séjour des Vikings sur l'île : l'Orkneyinga Saga Centre et le Barony Mills.

Une fois passées sous l'influence britannique, les Orkney sont revenues à l'actualité avec les deux conflits mondiaux du XXème siècle : la marine de guerre britannique avait affecté certaines îles à un rôle de refuge secret et plusieurs fois l'archipel a été le théâtre de batailles navales sanguinaires, dont la plus terrible fut, en 1919, celle qui donna le coup de grâce à la flotte de guerre allemande de la première guerre mondiale. Il y a beaucoup d'épaves qui gisent sous la mer et qui sont aujourd'hui le paradis des pêcheurs et des plongeurs.

Dans le musée Stromness récemment rénové, il y a beaucoup de pièces concernant ces batailles et les navires de guerre qui étaient en garnison entre Orkney et Hudson. Le musée réunit, encore aujourd'hui, une des plus extraordinaire collection de pièces nautiques et maritimes au monde. Un dernier détail méritant d'être cité, propre à Kirkwall, est le Wireless Museum créé à partir d'une collection privée et devenu un centre culturel très fréquenté qui concerne les communications par radio. Le musée possède du matériel de guerre exclusif encore en parfait état de marche et une énorme quantité de photos.

Les Orkney peuvent également s'enorgueillir d'une certaine tradition dans la production de nourriture de qualité : excellente viande, poisson extraordinaire, mollusques et fruits de mer mais aussi beurre, fromages et gâteaux. Il est inutile de préciser que là aussi, la boisson nationale est le whisky : les plus appréciés sont le Highland Park et le Scapa (single malt).

 

 

 

Rejoindre le port de Kirkwall - îles Orkney


Croisière au départ de Kirkwall - îles Orkney

    Aucune croisière au départ de ce port actuellement.
Océania Croisières
40 Bd de la République - 06240 BEAUSOLEIL - FRANCE
Tél. : +33 4 92 10 72 72 - Fax : +33 4 92 10 75 30 - E-mail : oceania@monacruises.com